Je choisis de vivre par choix

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Je choisis de vivre par choix, pas par hasard. D'apporter des changements, pas des excuses. D'être motivé, pas manipulé. D'être utile, pas utilisé. D'exceller, pas de concurrencer Je choisis l'estime de soi, pas la pitié de soi. Je choisis d'écouter ma voix intérieure, pas l'opinion aléatoire des autres. Eileen Caddy’

« Cette réflexion me convient. Je vais la suivre presque à la lettre enfin peut être il y a chez moi pas mal de travail pour y parvenir. Pour être heureuse s’en vaut peut être la peine de s’y risquer.

Parfois…

A d’autres moments  il est bon de ne pas rêvé car certains rêves nous rendent amers et nous font périr le coeur. (Roberte Colonel)

Mon ami entasse des poèmes, des phrases, des débuts de nouvelles.

BAL37431
BAL37431 Portrait of Thomas Lemas by Merwart, Paul (1855-1902) Waterhouse and Dodd, London, UK Polish, out of copyright

Mon ami …

Depuis des années, il entasse des poèmes, des phrases, des débuts de nouvelles. Peut-être même des lettres jamais envoyées. Mais depuis quelques semaines, c’est encore pire. Il écrit jour ou nuit, inspirée par quelque muse. Il amoncelle des feuilles et des feuilles comme si sa vie ne tenait qu’à ce geste d’écrire. Comme si tout ce qu’il avait tu en lui de mots trouvait enfin le chemin de celle qui les lirait. Qui les apprécierait. Qui s’en délecterait. Qui les attendait. Et celui qui écrivait sans but, pour lui seul, qui accumulait des rimes et des envolées lyriques, celui  qui rêvait tout bas, a trouvé une égérie à sa mesure. (peint par Paul Merwart,)

Deux choses nous sauvent dans la vie…

 

81902854_2609545742600467_8902076618751606784_n

Deux choses nous sauvent dans la vie : aimer et rire. Si vous en avez une, tout va bien. Si vous avez les deux, vous êtes invincible. (Tarun Tejpal)

« Deux choses bien modestes en réalité… j’en ai tant d’autres en réserve pour être invincible!!! » (Roberte Colonel)

Les lieux sont morts et nous les habitons…

20191002_112127

On croit toujours que les lieux gardent la trace de notre passage, la mémoire de nos baisers, de nos mots, mais c’est faux, les lieux n’ont pas de souvenirs, les lieux sont morts et nous les habitons. Quand on ferme les yeux, ils n’existent plus.  (Olivier Adam)

« Nos pas s’effacent certes, pas les souvenirs… ce ne sont pas les lieux qui sont dans notre mémoire mais l’intensité du moment. » (Roberte Colonel + photo)

Mais ce n’est pas l’absence qui provoque la douleur…

0a788f54533d7a99729e0acf176483e0Mais ce n’est pas l’absence qui provoque la douleur. Ce sont l’affection et l’amour. S’il n’y avait pas d’affection, s’il n’y avait pas d’amour, la douleur de l’absence n’existerait pas. C’est pour cette raison que la douleur de l’absence, au fond, est belle et bonne, parce qu’elle se nourrit de ce qui donne sens à la vie. (Carlo Rovelli)

Gardons notre liberté de penser…

64575739_1411326605675561_2487216085099610112_n (1)

Ne nous laissons pas enfermer

dans toutes sortes de préjugés,

Juger toujours sans rien savoir

Est bien loin de notre coeur.

A vouloir suivre le troupeau

N’est pas l’attitude qu’il faut

Nous en serons prisonniers

Gardons notre liberté de penser

de choisir et de décider.

« Quelques vers extrais « La  poésie de Flor » (facebook) »

Mon âme…

92952601_514322099260978_9014322629800099840_n
Mon âme
Peu importe si vous êtes une rose, un lotus ou une marguerite, l’important est de fleurir.
Osho. (Facebook)
« Le soleil est lumière pour qui sait le regarder se lever.
Rien n’est jamais terminer…
Une floraison d’imprévu peut arriver.
Peu importe la manière que cela prendra,
Soyez celui, où celle dont l’âme pure
Peut faire refleurir avec bonheur
Une de ces fleurs. »
(Roberte Colonel)