Rainer Maria Rilke

Lorsque l’on a pris conscience de la distance infinie qu’il y aura toujours entre deux êtres humains, quels qu’ils soient, une merveilleuse vie “côte à côte” devient possible : il faudra que les deux partenaires deviennent capables d’aimer cette distance qui les sépare et grâce à laquelle chacun des deux aperçoit l’autre entier, découpé sur le ciel.

Rainer Maria Rilke
illustration, Les amoureux de Chagall